Finances publiques

Québec

Quand Parizeau a raison, il a tellement raison...

DÉFICIT ZÉRO

Parizeau embarrasse le gouvernement



Jacques Parizeau a mis de nouveau le gouvernement Marois dans l’embarras, hier, affirmant que les coupes en vue d’atteindre le déficit zéro étaient inutiles et «tragiques».

Québec

Le Devoir donne raison à Jacques Parizeau sur la surdramatisation de l'endettement public

Finances publiques

L’objectif contesté



La publication cette semaine dans Le Devoir d’une longue analyse de M. Jacques Parizeau ramène à l’avant-plan la nécessité de réfléchir à la situation financière du Québec. L’ancien premier ministre a raison de rappeler qu’il ne faut pas « surdramatiser » l’endettement du Québec au point d’opérer des coupes sombres dans les services. Mais encore ?

Québec

Vigile le répète depuis trois ans

Jacques Parizeau : «Pas de déficit, mais un surplus d’un milliard»

Il n’y a pas de crise financière! Malgré cela, on a failli torpiller le Sommet sur l’éducation supérieure et on refuse de considérer la gratuité scolaire


Les modifications des règles comptables empêchent qu’on ait des séries chronologiques continues des revenus et des dépenses. Et cela ne simplifie pas les choses que l’on se serve de deux évaluations des dépenses et des revenus, différentes l’une de l’autre d’une vingtaine de milliards. La plus basse ne reflète que les dépenses de programmes et le service de la dette ; la plus élevée consolide toutes les opérations gouvernementales.

Québec

Vigile le répète depuis trois ans

Jacques Parizeau - Ne surdramatisons pas notre endettement

Par rapport à celle des pays industrialisés, la dette du Québec, en pourcentage du PIB, est plus élevée que celle du Canada, mais moins que celle de la moyenne des pays de l’OCDE. Pas la peine de couper l’aide sociale pour ça.


Les finances publiques du Québec, nous dit-on, sont si mal en point et la dette à un niveau tel que si on ne corrige pas la situation, le Québec est menacé du sort de la Grèce ou de l’Espagne. Ce genre d’observation est souvent exprimé dans les médias. Il nous vient depuis quelque temps de milieux gouvernementaux. On a beau promettre des milliards pour demain, une sorte de morosité se répand dans l’opinion publique : selon l’expression consacrée, les caisses sont vides.

Québec

La crise frappe le Québec

Québec comprime ses dépenses, mais les revenus chutent



Malgré un contrôle serré des dépenses publiques, des revenus moindres que prévu forcent le gouvernement Marois à piger dans les réserves et à s’appuyer sur des versements de péréquation plus élevés pour atteindre le déficit zéro l’an prochain.

Québec

À suivre de près...

Une bonne nouvelle et une mauvaise sur la dette



J'ai une bonne nouvelle et une mauvaise à vous annoncer à propos de la dette du Québec. Laquelle voulez-vous lire en premier?

Québec

La Presse/Power : Un changement radical de cap éminemment suspect et sans doute très intéressé

Déficit zéro: le temps de mettre la pédale douce?



Le gouvernement va-t-il trop loin, trop vite, trop fort? Ne serait-il pas sage de mettre un peu la pédale douce pour reporter à plus tard le retour au déficit zéro, comme l'ont fait le gouvernement fédéral et sept des dix provinces canadiennes?

Québec

La future Banque de développement économique du Québec ne sera pas un bar ouvert.

La Banque de développement du Québec sera sélective, prévient Marceau

Des investissements axés sur l'économie locale


«On va obliger la conception d'un plan stratégique régional qui est construit en partenariat avec les acteurs économiques régionaux. On va obliger à ce que cela existe et que ce soit approuvé par le ministre qui va s'assurer que c'est le cas»

49 élus se sont prononcés en faveur du budget de Nicolas Marceau, 48 ont voté contre et aucun ne s'est abstenu

Le budget Marceau survit de justesse



Le gouvernement minoritaire de Pauline Marois a survécu mais de justesse, vendredi, à un premier test, alors que le budget déposé la semaine dernière par le ministre des Finances a été adopté avec une seule voie de majorité par l'Assemblée nationale.

Quand on habite une maison de verre, on ne lance pas de cailloux

Mal placés pour faire la leçon



À la lumière de tous ces chiffres, les prétentions des Bachand, Fournier, Hamad et autres voulant que les libéraux sont les champions en matière de finances publiques et d’économie sont plutôt risibles. De toute évidence, ils n’ont pas la crédibilité nécessaire pour faire la leçon au nouveau gouvernement à ce chapitre. Louis Duclos - Ex-député libéral fédéral de Montmorency-Orléans (1974-1984)

Enfin la vraie vérité! {Cachée en page 6 du cahier Affaires de La Presse}

Solvabilité des provinces

Le Québec plus solide que l'Ontario et l'Alberta



Quelle est la province qui représente le plus faible risque de défaillance pour ses créanciers? Le Québec.