Un retour aux sources dont nous aurions bien besoin

Le nationalisme français du candidat Éric Zemmour peut-il s'appliquer au Québec?

Ses positions mises en parallèle

A175b05c198d6c57359e94d14bd097eb

Tribune libre

Si ce n'est déjà fait, vous serez ébloui par le remarquable discours de candidature à la présidence si inspirant du Français Éric Zemmour que vous pouvez entendre ici. On y priorise l'amour de la patrie en tant que continuité fidèle à son passé glorieux, avec en filigrane la volonté de ne plus se laisser déposséder.



Devant la situation de son pays qu'il déplore de voir s'amoindrir, s'altériser, voire se déciviliser, M. Zemmour n'hésite pas à relever courageusement la tête pour tenter de lui insuffler tout l'oxygène dont il a besoin afin de retrouver son lustre d'antan. En cela, il rejoint les aspirations de beaucoup de ses compatriotes français déçus par la passivité, l'inaction gouvernementale face à des changements dont le peuple ne veut pas..


Au Québec, se peut-il que nous ayons besoin de restaurer les mêmes craquelures dans le tableau, de colmater les mêmes brêches?


En fait, peut-être bien que tous les pays occidentaux auraient besoin d'un tel coup de barre salutaire. Certains, avec la Hongrie en tête, ont déjà entrepris le virage nationaliste avec un succès grandissant.



Les populations natives sont toutes bien conscientes des changements qui leur sont imposés malgré elles. C'est le peuple contre les gouvernements, les bien-pensants, les mondialistes, les élites, les universitaires, les journalistes islamo-gauchistes ou woke, les syndicats, la dictature des juges. Mais c'est le peuple qui a raison et qui doit l'emporter contre eux tous. La démocratie écoute la voix du peuple.


Les atteintes portées à notre identité collective historique doivent être mises en échec pour le Québec demeure le pays des vrais Québécois, notre chez-nous où l'on naît, vit et meurt, avec le paradis à la fin de nos jours!


Effectuons ensemble un exercice intellectuel stimulant qui consiste à dresser un parallèle entre les affirmations et revendications de M. Zemmour qui s'appliquent aussi à la situation vécue au Québec.



Voici donc quelques points du discours nationaliste de M. Zemmour sélectionnés pour leur correspondance avec les besoins, questionnements et réalités du Québec.


Commençons par quelques extraits de son discours de candidature:


1- Son constat pour la France: «Vous avez l’impression de ne plus être dans le pays que vous connaissez».


Parallèle avec le Québec: pas besoin de faire de dessin de ce qui ne décrit que trop bien la triste réalité de la métropole désincarnée, anglicisée, ethnicisée et tiers-mondisée à outrance.


2- Son constat pour la France: S’adressant à ceux qui sont touchés par un «sentiment de dépossession» de ce «pays que vous cherchez partout avec désespoir, ce pays que vous chérissez et qui est en train de disparaître», il leur dit avoir «décidé de prendre notre destin en main» et à se libérer de la honte qu’ils peuvent ressentir d’avoir ces idées. Et de lister les raisons de ce déclin: l’immigration qui «n’est pas la cause de tous nos problèmes même si elle les aggrave tous», la «chimère d’une Europe qui ne sera jamais une nation», les responsables politiques de tout bord…


Parallèle avec le Québec: adaptons l'une des raisons du déclin en remplaçant simplement «la chimère d’une Europe qui ne sera jamais une nation» par "la chimère d'un Canada qui n'est plus notre nation".


3- Son constat pour la France: M. Zemmour désapprouve l’islam, une «civilisation» qu’il juge «incompatible avec les principes de la France». Les prémices de son futur programme promettent un référendum sur l’immigration, la suppression du droit du sol ou du regroupement familial et l’interdiction de porter un premier prénom d’origine étrangère.


Parallèle avec le Québec: voilà des propositions sensées à faire adopter pour un Québec qui doit conserver sa ressemblance historique intrinsèque.



Poursuivons avec quelques déclarations faites lors du premier grand rassemblement tenu le 5 décembre 2021:


4- Son projet pour la France: Le nom du parti est « Reconquête ». « La reconquête est désormais lancée. La reconquête de notre économie, la reconquête de notre sécurité, la reconquête de notre identité, la reconquête de notre souveraineté, la reconquête de notre pays ».


Parallèle avec le Québec: le Québec conquis en 1759 est mûr pour reconquérir son espace vital. Notre sécurité est également à reconquérir, notre identité collective est menacée par l'anglicisation et le refus du devoir d'intégration de beaucoup trop d'immigrants.


5- Son projet pour la France: Lors de son premier meeting, M. Zemmour déclare: « Près de 15 000 Français qui ont bravé le politiquement correct, les menaces de l’extrême gauche et la haine des médias ».


Parallèle avec le Québec: les nationalistes et indépendantistes font face aux mêmes volontés de censure.


6- Son projet pour la France: Il s’est dit prêt à combattre le grand remplacement avec l’islamisation de la France et l’immigration de masse.


Parallèle avec le Québec: les problèmes et frictions dus à la présence musulmane vont en augmentant. Le grand remplacement a déjà fait ses ravages à Montréal, ville qui a pratiquement perdu son âme québécoise authentique.


7- Son projet pour la France: « L’immigration zéro deviendra un objectif clair de notre politique », a déclaré Eric Zemmour. Celui-ci a annoncé vouloir « renvoyer tous les clandestins présents illégalement sur le sol Français », « les délinquants étrangers », « déchoir les criminels binationaux de leur nationalité française », et a promis de soumettre ces questions au peuple français par référendum.


Parallèle avec le Québec: Avec la passoire migratoire du chemin Roxham, et les fusillades quotidiennes à Montréal d'origine ethnique, parions que le peuple québécois voterait massivement oui à un tel référendum.


Précisons que ces quelques points analysés ne couvrent pas tout le programme du candidat. Il se peut qu'il y ait beaucoup d'autres rapprochements à faire avec la situation que nous vivons au Québec.



Les positions et préoccupations de M. Zemmour et ses partisans rejoignent celles de bon nombres de nationalistes et indépendantistes québécois, que le politiquement correct organisé essayait d'empêcher d'exprimer de telles vues. Mais plus maintenant. Elles rejoignent assurément celles d'un bonne majorité de Québécois de souche bousculés par l'arrivée massive d'immigrés tiers-mondistes qui se liguent systématiquement contre nous et nos projets de société, et qui deviennent des vecteurs actifs de décivilisation.


Qu'il ne fasse plus de doute dans les esprits que toutes les idées visant à renforcer l'identité collective de chaque peuple sont défendables, légitimes et désirables.


Le Québec a le droit de vouloir rester québécois.



Le Québec aurait bien besoin d'un Éric Zemmour qui nous mènera à ce retour aux sources tant attendu d'un Québec authentique enfin retrouvé.


Références:


Éric Zemmour officialise sa candidature à l'élection présidentielle française


Éric Zemmour décline ses thèmes de prédilection


L'annonce de sa candidature


Le discours de Villepinte du 5 décembre 2021


Déclarations médiatiques


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie656 articles

  • 1 181 601

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses 655 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Pierre-Yves Dubreuil Répondre

    11 décembre 2021

    Le QC a-t-il besoin d'un Zemmour? À sa manière absolument. Les problèmes sont assurément les mêmes: la guerre idéologique qui est menée contre le système public, au profit de charognards qui ne pensent qu'à leur propre être (et par conséquent pense que vous entraver leur réussite) et d'une classe élitiste en décadence. Cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas d'autres problèmes, mais ceux-là pourissent la vie publique au point de la rendre irrespirable. Les charognards sont ceux qui font par exprès pour que ça soit ainsi, et les élitistes pensent que d'avoir des «leaders» veut nécéssairement dire qu'un fasciste malade et mal avisé nous attend tous incéssamment. Bref, un comportement à la mesure de leurs limites de compétence.


  • Carole Jean Répondre

    10 décembre 2021


    La candidature de l’intellectuel Éric Zemmour à l’élection présidentielle française du 24 avril prochain apporte un vent de fraicheur et d’espoir à la politique française, embourbée depuis des décennies dans la médiocrité. Les problèmes s’accumulent pour la France mais les politiciens de carrière se réfugient derrière la ‘gueule de bois’ pour faire semblant de ne pas les voir. Mais le peuple qui les subit les voit, et c’est pourquoi la popularité de Éric Zemmour monte en flèche, ce qui lui attire les pires attaques. Si Éric Zemmour devient président en France, le Québec aura un ami dans ses efforts pour survivre en tant que seule société à majorité de langue française en Amérique du nord.