FIERS D'ÊTRE GAIS, MAIS PAS FIERS D'ÊTRE QUÉBÉCOIS

PRIDE SHOW IN QUEBEC CITY WITH GAY ICONS!

MERCI À MARJO DE CHANTER EN FRANÇAIS!

1ac7e706c6eddd684d03f4ab5919a826

Tribune libre

 


Fierté gaie à Québec, 02-09-22. Deux bons spectacles à la place D'Youville. J'ai vu 30 minutes de la première partie avec trois participants gais de la dernière édition de Star académie, Lauri Déchène, Julien Charbonneau et Mathieu Rheault. Ils ont du talent, cependant, je n'ai entendu qu'une chanson en français et un déluge d'expressions anglaises, mon titre en cite quelques-unes. Tous les styles de musique se chantent en français, pourvu qu'on s'en donne la peine. Ils nous ont dit et répété, soyez fiers d'être qui vous êtes, bravo, ces jeunes gais ont fait des progrès, ils s'acceptent et notre société aussi est plus ouverte, par rapport à ma génération, moi gai de 66 ans.


 


Sont-ils si fiers que ça? Fiers d'être des Québécois francophones? La réponse est malheureusement non. Je dirais même qu'ils semblent avoir honte de leur culture et de leur langue, parlée et chantée. Les efforts de Lara Fabian et Grégory Charles pour les faire chanter en français sont entrés par une oreille et sont sortis par l'autre. Vive Marjo, Maxime Landry et Patsy Gallant, bravo de chanter en FRANÇAIS! J'aime Marjo pour sa fougue, sa générosité et son entièreté.


 


J'exagère sur l'omniprésence de l'anglais? Après le spectacle de Marjo et ses amis, soirée au Drague, Gay pride anthem. Autres activités de la Fête arc-en-ciel de Québec, ville francophone, Hot yoga, Restricted XXX, Fiers sur le dancefloor... Le français seulement menacé à Montréal, non hélas! Aux jeunes gais et hétéros, je dis, soyez fiers de votre langue et de votre culture, votre caractère francophone fait aussi partie de votre identité, au même titre que votre orientation sexuelle. Voilà, je viens de me faire de nouveaux ennemis, mais je ne pouvais me taire.


 


Pierre Boucher


Fonctionnaire retraité


Québec


Featured 6ca6264a2e4f0ca5983e274ea8b25eb5

Pierre Boucher67 articles

  • 73 200

Retraité de 64  ans, agent de bureau fonction publique du Québec, originaire et domicilié à Québec. Mon travail m'obligeait à un devoir de réserve. Maintenant je peux m'exprimer sans retenue, sauf celle que me dicte le bon-sens!





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé