L’acceptabilité sociale mise à mal

François Legault et le passeport vaccinal

À vous de faire preuve de transparence, une qualité dominante qui faisait partie de vos priorités lorsque vous avez pris le pouvoir!

Tribune libre

 


Dans toute la saga qui entoure la tenue d’une commission parlementaire sur l’implantation d’un passeport vaccinal, l’argument du premier ministre François Legault, eu égard au fait que le passeport vaccinal pourrait servir de tribune à de fausses informations, relève purement de la fiction compte tenu que le premier ministre sait très bien que c’est lui qui a le dernier mot sur le choix des personnes qui viendraient témoigner à l’Assemblée nationale.

Sur un autre plan, lorsqu’on l’interroge sur l’acceptabilité sociale, le premier ministre répond qu’il « sent » que les Québécois l’appuient majoritairement sur l’implantation d’un passeport vaccinal. J’admire le degré d’intuition de M. Legault mais vous me permettrez d’émettre quelques réserves sur sa notion d’acceptabilité sociale…

Entretemps, le premier ministre reçoit des critiques unanimes de tous les côtés du spectre politique, une pétition menée par le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, ayant même déjà récolté plus de 130 000 signatures contre le passeport vaccinal.

La date prévue pour l’implantation d’un passeport vaccinal dans des endroits offrant des services non-essentiels est prévue pour le 1er septembre. Il reste plus de deux semaines, M. Legault, pour mettre sur pied une commission parlementaire…À vous de faire preuve de transparence, une qualité dominante qui faisait partie de vos priorités lorsque vous avez pris le pouvoir!

La valse des critiques…

https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/passeport-vaccinal-l-opposition-%C3%A0-qu%C3%A9bec-continue-de-d%C3%A9noncer-l-absence-de-d%C3%A9bats/ar-AANghts?ocid=msedgdhp&pc=U531


Henri Marineau, Québec

 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1652 articles

  • 1 152 321

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé