Une arnaque payante et facile à réussir

Des étrangères par centaines viennent accoucher ici juste pour obtenir la nationalité

Renvoyons toutes ces profiteuses

0e497abe05e871ee0c9a59cf8c872ac7

Tribune libre

C'est incroyable de voir tous les stratagèmes illégaux et malhonnêtes que peuvent imaginer les tiers-mondistes pour entrer au pays et profiter de nos avantages. Que ce soit les faux-réfugiés, les pseudo-demandeurs d'asile, les migrants, les boat people, les faux étudiants, les employés temporaires qui prennent le maquis, le franchissement des frontières par des passeurs, l'utilisation abusive du regroupement familial pour faire venir des gens qui ne sont pas vraiment de la famille, ça n'en finit plus. Encore une autre arnaque digne de ces pays corrompus, c'est de venir accoucher ici pour obtenir la nationalité. Cela s'appelle le tourisme obstétrique.


Une femme assise dans un bureau.

N'y a-t-il donc pas de limites aux manigances des esprits croches et retors? Qui veut de tout cela chez nous? Qui veut de ces gens prêts à tant de malhonnêtetés pour nous soutirer tout ce qu'ils peuvent et qui n'arrêteront devant rien pour y arriver? Les voudriez-vous comme voisins de palier?

L'autre jour aux nouvelles, il y avait un reportage montrant 2 africaines en costume bariolé traditionnel avec le bonnet sur la tête, pseudo-demandeuses d'asile, migrantes ou travailleuses temporaires je ne sais plus, qui s'étaient arrangées pour accoucher ici juste pour obtenir la nationalité canadienne automatique à leur enfant, et forcer le gouvernement à les garder elles et leur famille au pays. Quelle arnaque de bandes de profiteurs éhontés! Et le pire, c'est que ça marche. C'est si facile d'abuser d'un système qui va tout de travers.


Au Cameroun, un SMS peut sauver la vie à une femme enceinte - The Museba  Project

Et le comble, c'est que ces africaines étrangères ont le culot de réclamer qu'on leur rembourse les frais hospitaliers de 20 000$ encourus! Elles croient sans doute qu'on leur doit tout. S'il fallait les satisfaire, cela coûterait des dizaines de millions de dollars aux contribuables québécois pour de parfaits étrangers profiteurs!


De plus en plus de femmes immigrantes enceintes traversent la frontière |  Le téléjournal avec Patrice Roy


Ci-dessus: de fausses demandeuses d'asile haïtiennes s'arrangent pour accoucher ici et obtenir la nationalité


Le scénario le plus généreux permettrait à plus de 2000 femmes d’obtenir gratuitement tout service lié au suivi de grossesse, à l’accouchement et aux soins post-partum, ainsi que les médicaments qui s’y rattachent. Cette option est évaluée à plus de 20 millions de dollars. Scandaleux!


Source: Des migrantes profiteuses étrangères enceintes exigents qu'on leur paie leur accouchement

"Donnez-nous toute gratis, on fait tellement pitié et vous êtes tellement riches. Faites-nous vivre. Subvenez à tous nos besoins. Donnez-nous toute gratis. C'est ce qu'on veut. C'est ce qu'on exige". C'est ça la mentalité du tiers-monde.

Au Québec, rien qu'entre mars et novembre 2022 , 640 femmes étrangères non-canadiennes, non-québécoises, venues directement des pires pays sous-civilisés de la planète, sont venues accoucher ici en utilisant ce stratagème détourné pour rester au pays, même si elles ne répondent à aucun des critères d'admission de l'immigration et qu'elles auraient été carrément refusées autrement. Et le nombre va croissant.

Source: 640 migrantes enceintes frauduleuses


Et ça empire, en 2023, environ 900 migrantes sans assurance ont accouché dans des hôpitaux au Québec, surtout dans la région de Montréal.


Source: Ça empire


Une intervenante déclare qu'on leur fait miroiter un rêve dans leur pays reculés d'Afrique de l'Ouest ou d'Afrique du Nord (maghrébins musulmans), qu'elles n'avaient qu'à aller au Canada, faire une demande de permis de travail et que très facilement elles allaient avoir une couverture maladie. Imaginez, les pays du tiers-monde sous-développé véhiculent des faussetés à notre détriment. Leurs réseaux sociaux alimentent l'incitation à la fraude.


Toutes les ethnies commettent les mêmes arnaques:


des parents avec leur bébé.


Ci-dessus: les musulmans étrangers Mohamed El Sayed et Sarah Mahmoud Ab-Hassan ont réussi leur coup eux aussi.




Il faut éventer les tactiques frauduleuses et mal intentionnées de ceux qui abusent de nos lois et renvoyer tous ceux qui y ont recours. À commencer par la déchéance de nationalité de l'enfant pour qu'ils ne remettent jamais les pieds au pays en punition de leur escroquerie. Ensuite, que les parents se voient interdits de séjour à jamais. Tous ceux qui y ont eu recours par le passé doivent subir le même bannissement à vie.

Le Canada n'est pas un refuge universel pour les éclopés, un hospice de bienveillance, pour tous les milliards de miséreux sous-développés de la Terre qui veulent se faire prendre en charge à vie et se faire tout donner.


Le journaliste Davide Gentile écoute le témoignage d'une migrante.


Ci-dessus: une étrangère musulmane voilée négocie pour son cinquième enfant musulman. Cinquième enfant musulman, vous avez bien lu. À un tel rythme, cela devient de l'immigration de remplacement de peuple.




Cette situation scandaleuse a assez duré.


Le tourisme obstétrique frauduleux doit être contrecarré et toutes les profiteuses renvoyées.

Contactez votre député sans tarder.


Note: cliquez sur les termes surlignés en bleu pour approfondir davantage votre réflexion sur le sujet


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie845 articles

  • 1 457 955

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance vertueuse, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le bon peuple.

Plus de 845 articles publiés en ligne ont été lus un million 450 000 fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période dépassant 15 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé