Les fous ont pris le contrôle de l'asile!

Pas de dreads pour les blancs, apartheid 2.0

137f5a8e99b5f54360f0a8f7cc42240c

Tribune libre

J'ai regardé mon calendrier, nous ne sommes pas le premier avril et pourtant! Un humoriste, Zach Poitras, congédié d'un spectacle dans un bar par ce qu'il porte des dreads, il est blanc et cela serait réservé uniquement aux noirs. Évidemment une telle sottise ne peut se faire sans être parrainée par une de nos édifiantes chapelles gauchistes et multiculturalistes, en l’occurrence l'UQAM. Le bar-coop a été mis sur pied par le GRIP un collectif de l'UQAM.


Donc logiquement, toute personne n'étant pas blanche ne pourra désormais défriser ses cheveux crépus, les décolorer, les teindre en blond, roux ou brun, c'est de l'appropriation culturelle, si c'est bon pour pitou, c'est bon pour minou. Voyez ou cette logique nous mène, l'apartheid 2.0!


Je conseille hélas, dans les circonstances, un moratoire aux antiracistes blancs. Fermez vous la! Vous voulez parler et agir contre le racisme? Rien n'y fait, vous êtes coupables d'être blancs. Restez chez vous et excusez-vous d'exister pour plusieurs générations. Vous prendrez la parole quand les racisés vous inviterons à le faire et avant, vous soumettrez vos propos à l'approbation des infaillibles antiracistes, comme Robert Lepage, vous serez en bonne compagnie! Vive la censure.


Robert Lepage m'a bien déçu avec sa volte-face, heureusement il y a encore Lorraine Pintal et Betty Bonifassi qui se tiennent encore debout, courageuses et franches, il est temps de prendre la parole et de faire valoir un autre point de vue que celui d'une rectitude politique qui a perdu le nord.



Pierre Boucher


Québec, QC


 


Featured 6ca6264a2e4f0ca5983e274ea8b25eb5

Pierre Boucher68 articles

  • 73 794

Retraité de 64  ans, agent de bureau fonction publique du Québec, originaire et domicilié à Québec. Mon travail m'obligeait à un devoir de réserve. Maintenant je peux m'exprimer sans retenue, sauf celle que me dicte le bon-sens!





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé