Indépendance - Une démarche à repenser

Québec

« Besoin d’un ancrage dans une tradition. »

L’indépendance du Québec par le conservatisme!



Le 24 juin dernier, j’ai lu avec grand intérêt l’entretien accordé par cinq membres du Mouvement des jeunes souverainistes (MJS) à Mathieu Bock-Côté. Comme eux, je suis un jeune Québécois dans la vingtaine, qui appuie sans réserve l’idée d’indépendance du Québec. Pourtant, alors qu’ils souhaitent manifestement ancrer la cause dans l’esprit de l’époque, aussi postnational, vert et «inclusif» soit-il, il me semble au contraire que c’est avant tout un certain conservatisme qui justifie aujourd’hui de faire du Québec un pays.

Québec

L'identité est pérenne

Le défi existentiel

Il faut le dire: le peuple québécois peut mourir



Les souverainistes québécois, depuis le dernier référendum, n’ont cessé de vouloir mettre à jour l’argumentaire indépendantiste, comme s’il fallait toujours l’accorder aux modes idéologiques. Il fallait faire la souveraineté pour approfondir le modèle québécois pour préserver la social-démocratie, pour réaliser un projet de société progressiste et même pour sauver la planète, comme si le Québec, devenu un pays, deviendrait une puissance écologiste mondiale, ce qui excitait les rêves de grandeur de militants n’acceptant plus de définir leur peuple comme une petite nation au sens kundérien. Il fallait un «nouveau discours», pour moderniser la vision du camp national, pour lui permettre de se déployer malgré la défaite et de trouver de nouveaux électeurs chez les catégories de la population qui y étaient depuis toujours réfractaires. C’était le nouveau test de légitimité qu’il devait passer.

Québec

« Jean Lesage, René Lévesque et d’autres préféraient par ambition pour la nation qu’ils représentaient, et avec raison, utiliser le terme « L’État du Québec »

NATIONALISME

Le Québec n’est pas une « province »



La mode a des secrets dont elle seule possède la clé. Elle fait des allers et retours au gré du moment et de l’époque. Il en est ainsi de certaines expressions témoins d’une autre époque qu’on croyait enfouies parce qu’elles évoquent un passé archaïque et qui soudain refont surface comme un fantôme réapparu sans aucune explication en apparence.  

Québec

Éditorial de Vigile.Québec

L’Alberta force la révision de la péréquation

Des pertes prévues de 5,6 milliards pour le Québec

Vigile propose une stratégie au camp souverainiste


À l’ordre du jour, la révision des paramètres du programme de péréquation, qui implique une baisse significative des transferts au Québec, lesquels représentent 10 % de son budget.

Québec

Chronique de Gilles Verrier

SOUVERAINISME

Les Canadiens-Français entre indépendance faussaire et déceptions législatives

Ballottés entre "le grand soir" et "les petits pas" 


Il aura fallu 150 ans aux Anglais pour nous vaincre, en 1760, et un autre 150 ans pour venir à bout de notre résistance. L’identité québécoise représente une défaite de la résistance par l’imposition d’un destin commun entre deux entités historiques aux intérêts opposés.

Québec

« Il importe aujourd’hui d’assumer la charge conservatrice du projet de pays. »

SOUVERAINISME

Dans l’attente d’un Québexit



Au-delà de son volet économique, l’Union européenne est une structure politique qui prive les nations de leviers essentiels à leur autodétermination et qui s’est engagée dans un processus incessant de centralisation. Elle s’agenouille devant l’autel du multiculturalisme, tout en empêchant ses États membres de décider par eux-mêmes leurs seuils d’immigration.

Québec

La souveraineté n'est pas un souhait mais une somme

NATIONALISME

Souveraineté: où loge vraiment Legault?



François Legault a été souverainiste la plus grande partie de sa vie. Puis, vers la fin des années 2000, il s’est convaincu que l’indépendance, bien que souhaitable, était improbable à court ou moyen terme : les Québécois ne s’y intéressaient plus. Alors il a tourné la page en créant la CAQ. La souveraineté n’était plus au programme. Il a même prétendu qu’il s’y opposait.

Québec

Le référendisme a placé le Québec dans une faiblesse historique et la nation dans le déclin.

Lucien Bouchard et Mario Dumont sur le fil de l’histoire



« Pour moi, de 1960 à 1995, le Québec était toujours en revendication, il y avait une volonté d’autonomie du Québec [exprimée tant par les souverainistes que par les fédéralistes nationalistes]. Mais après 1995, en l’absence d’un rapport de force [face au Canada], il n’y a plus rien. Et donc pour moi c’est un avant et un après. On a tourné une page. »

Québec

« L’indépendance est une somme, pas un comptage de bouts de papier . »

Un geste d'indépendance



Hier, quand j’ai vu Pascal Bérubé, chef intérimaire du Parti Québécois, sortir des consultations sur le projet de loi 21, à l’Assemblée nationale et se faire demander pourquoi il n’avait pas posé de questions à Charles Taylor, les yeux m’ont brillé en entendant sa réponse. Car voyez-vous, chers amis, j’aime à dire qu’il n’y a pas que le diable qui soit dans les détails... La grande idée d’indépendance aussi.  

Québec

Une analyse de l'impuissance péquiste et de la naïveté des souverainistes

Le péquisme analysé

Sur l'indépendance, le populisme, et la rectitude politique

Grand entretien avec le philosophe Richard Gervais


Richard Gervais est philosophe. Auteur de Dialectique et totalitarisme (Hurtubise, 1991), un maître ouvrage pour comprendre un des principaux chapitres de l’histoire du XXème siècle, il a aussi consacré sa réflexion à la question nationale québécoise, pour laquelle il s’est engagé à la fois comme intellectuel et comme militant.

Québec

Comment renouer avec le Canada français hors Québec sans redevenir fédéraliste ?

Pour une repolitisation du Canada français



Qui eût cru, il y a à peine quelques mois de cela, que l’Ontario français se trouverait propulsé au coeur de l’actualité politique et médiatique québécoise ?

Québec

Un énième appel à renouveler le souverainisme : il faudra pourtant un jour sortir de la logique référendaire

La nécessaire reconstruction du mouvement souverainiste



Instaurer une déclaration d’impôt unique gérée par le Québec ? Elle sera plutôt gérée par le fédéral ou rien, tranche Ottawa.

Chronique vidéo de JC Pomerleau

Vidéo Vigile

Le droit à l'autodétermination, une fiction politique depuis 50 ans!

Il faut sortir du culte référendaire


Retour sur Égalité ou indépendance de Daniel Johnson.

Québec

Chronique de Jean-Claude Pomerleau

Vigile interpelle l'IRAI

Le droit à l'autodétermination, une fiction politique ?

Une question fondamentale qui mérite une réponse


Tentant de prendre contact avec l'organisme, nous avons découvert que l'IRAI a toutes les apparences d'une coquille vide : non seulement les bureaux de l'organisme semblent déserts, mais il nous est apparu impossible d'entrer en contact avec quiconque de l'Institut.

Vidéo de JC Pomerleau

Vidéo Vigile

La fin du référendisme. Et maintenant....

Le début d'un nouveau paradigme pour le souverainisme québécois


Jean-Claude Pomerleau discute des résultats et répercussions de l'élection Québec 2018.

Vidéo de J-J Nantel

La minute de l'indépendance #2

C'est le Canada qui refuse l'association !

Sortir du Canada pour s'enrichir


Ça fait 50 ans que, pour faire peur aux Québécois, le Canada anglais répète qu'il refusera toute association avec un Québec indépendant.

Chronique de Jean-Jacques Nantel

La minute de l'indépendance #1

Revenons tous au PQ et vite !

Remettre l'indépendance au cœur du PQ


Maintenant que le PQ a prouvé qu'il allait mourir sans l'indépendance, il faut que les indépendantistes reviennent en masse au parti pour en changer le discours et relancer le projet, notamment en faisant le tour du Québec pour expliquer que l'indépendance, ce sera payant.

Québec

Bien plus qu’une démission, c’est un manque évident de doctrine politique

PQ : la «démission tranquille»...



Pendant qu’on procède à l’assermentation du gouvernement de l’Union nationale 2.0, je me demande ce qu’il advient du mouvement indépendantiste...

Québec

Martine Ouellet lance son mouvement

Mouvement Québec Indépendant



Le Mouvement Québec indépendant est un groupe transpartisan et transparlementaire pour l’action indépendantiste. Ce mouvement a pour but de réunir les militants indépendantistes qui œuvrent sur la scène québécoise et canadienne. Il vise aussi à produire des prises de position sur l’actualité de manière à renouveler sans arrêt l’argumentaire indépendantiste.

Québec

Si l'indépendance ne se fait pas au nom de la nation, elle se fait en quel nom ?

Avenir du mouvement souverainiste: l’indépendance sans le nationalisme



J’avais 5 ans lors de l’échec du référendum de 1995, et, mis à part l’amertume de mon père, je ne me souviens pas très bien du moment. J’ai malgré tout grandi avec le sentiment qu’un rêve s’était brisé ce jour-là, de sorte qu’il m’arrive de me demander si l’indépendantisme en moi n’est pas plus hérité qu’autre chose.

Québec

« Quel que soit le résultat électoral du Parti Québécois le 1er octobre au soir, il existera encore un mouvement souverainiste fort, organisé, capable de mener une animation politique à grande échelle à la grandeur du pays. »

Les militants de l’indépendance



Même les observateurs les plus blasés le constatent: malgré sa pénible troisième place dans les sondages, le Parti Québécois conserve une base militante d’une vigueur étonnante, et on ne saurait la réduire à une collection de têtes blanches nostalgiques, s’époumonant à chanter un pays dont le commun des mortels ne veut plus entendre parler. On y trouve aussi un grand nombre de jeunes qui ont aussi entendu ce qu’on appelait autrefois l’appel de la patrie. J’ajouterais: quiconque connaît un peu le mouvement souverainiste est généralement étonné par sa vigueur militante.

Québec

C'est la question identitaire qui pourra faire revivre la souveraineté

Poursuivre le combat, même s'il semble désespéré



Depuis 1995, certains souverainistes sont devenus fédéralistes: c’est inévitable. Les convictions politiques ne sont pas statiques et elles se modifient quand on passe d’une conjoncture historique à une autre. Ces ex-souverainistes ne croient plus l'indépendance désirable, ils la croient même nuisible pour le peuple québécois.

Québec

Cette niaiserie qu'est la constituante : comme si Ottawa allait se laisser faire !

Le pays d'abord, le Oui ensuite...



Il y a quelque chose de divertissant chez Québec solidaire. Cette façon originale de faire des bulles. Cette capacité unique de jongler avec les utopies. Et ce talent naturel pour la jovialité. 

Québec

« Le souverainisme post-référendaire a misé sur un discours dénationalisé et multiculturaliste qui a surtout contribué à vider de sa charge existentielle la question nationale »

Situation de la question nationale



Des années 1960 à la fin des années 1990, une question structurait la vie politique du Québec: comment corriger une situation d'injustice historique qui avait condamné le peuple québécois à une forme indéniable de subordination, que tous reconnaissaient, même si tous ne lui prêtaient pas le même poids. Rares sont ceux qui hésitaient à nous présenter comme un peuple conquis, qui devait renverser sa situation historique. Les uns nous présentaient ainsi comme des nègres blancs d’Amérique, les autres parlaient simplement de notre retard économique, mais personne ne contestait l’anormalité de notre situation nationale.

Vidéo de ACD

Nomos-TV

Socialisme et indépendance ?

Critique du livre « Un pays en commun »


Le professeur de philosophie proche de Québec solidaire tente de raviver la tradition « socialisme et indépendance » des années soixante. Malheureusement, si son ouvrage sert à présenter des figures importantes de la gauche souverainiste, il échoue lamentablement à convaincre sur la nécessité de renouer les liens entre socialisme et indépendantisme.

Québec

Chronique de Gilles Verrier

Une profession de foi néo-nationaliste

Ce n'est pas le chef qu'il faut changer mais tout le paradigme national

Le nouveau programme du Bloc québécois - rien ne change !


Si nous restons dans le paradigme du néo-nationalisme des années 1960, ce n'est pas le remplacement de Lisée, que certains commencent à réclamer, qui changera quelque chose sur l'essentiel. Certes, Jean-François Lisée a eu tort de vouloir mettre de coté la question constitutionnelle pour quatre ans, puisque c'est une question existentielle que tout patriote ne peut écarter.

International

Le piège référendaire : « Les référendums sécessionnistes unilatéraux débouchent rarement sur des États souverains. »

Catalonia is just the most recent referendum on sovereignty. Why are they proliferating?



What nation do you belong to? That has been up for discussion lately in Catalonia, Iraqi Kurdistan, Scotland and Puerto Rico, all of which have held referendums on sovereignty. German authorities detained former Catalan president Carles Puigdemont this past Sunday at Spain’s request because of his nationalism, leading to still more Catalan protests.

Vidéo de JC Pomerleau et d'ACD

Nomos-TV

Le multiculturalisme : doctrine d’État du Canada

Il faut doter le Québec d'une constitution


Géopolitique 101 - Le multiculturalisme conditionne l’ensemble des actions de l’État canadien et vise la négation de la nation québécoise. Pour l’affronter, il faut que les nationalistes reprennent le contrôle de l’État du Québec et le dote d’une constitution.

Québec

Misère de la pensée : le OUI-Québec prend exemple sur la Catalogne...

L’indépendance : Et si on changeait de stratégie…



Pendant que les feux médiatiques sont concentrés sur la crise au Bloc Québécois et le seront, bientôt, sur les passes d’armes de la campagne électorale, un travail de fond, discret mais efficace, se mène, au ras des pâquerettes, pour faire avancer la cause de l’indépendance du Québec. Claudette Carbonneau, la présidente de OUI-Québec, est venue nous rencontrer dans les bureaux de l’aut’journal et pour nous en parler avec enthousiasme.

Québec

La gauche reprendra-t-elle le flambeau indépendantiste ?

Indépendance à l'avant-scène: entrevue avec Éric Martin



Pour Éric Martin l'idée de la souveraineté est de retour à l'avant-scène. Mais il est temps de revoir les idées et principes des femmes et des hommes qui ont donné le premier grand souffle au mouvement indépendantiste: Hubert Aquin qui croisait le fer avec Trudeau père, Parti Pris, Fernand Dumont, le Front de Libération des Femmes, Marcel Rioux, Pierre Vadeboncoeur.