Vous voulez souscrire?

Tribune libre

Démission du chef de l’Église catholique demandée :
Le Pape Benoit XVI s'excuse pour les crimes des prêtres irlandais pédophiles couverts par leur hiérarchie. Plusieurs évêques mis en causes dans ce scandale retentissant seraient sur le point d'annoncer leur démission."
Il parait inconcevable qu’en 1962 aux États-Unis, un texte de loi canonique émis par le Vatican a imposé "le secret absolu" sur les scandales pédophiles de l’époque. Ce document a été largement cité dans les années 2002 au sujet de nouveaux scandales d’ecclésiastiques coupables de pédophiles. Cette loi canonique imposait une omerta religieuse aux cardinaux, évêques et prêtres au courant de ces actes ignobles. Ce texte canonique de 39 pages intitulé "Crimen Sollicitationis", c'est-à-dire "La sollicitation au crime" fut édictée par le pape Paul VI. Il a imposé aux évêques et aux cardinaux, le secret absolu lorsqu'ils enquêtent sur les cas d'agressions sexuelles commis par les membres du clergé. Ce secret s'imposait à tous, y compris aux victimes, sous peine d'excommunication.
Un documentaire de la BBC sur "Les crimes sexuels et le Vatican" souligne que l'homme chargé d'appliquer cette nouvelle loi pendant vingt ans n’était nul autre que le cardinal Joseph Ratzinger, devenu ensuite le pape Benoit XVI. Le Cardinal avait déclaré avoir été contraint de faire partie de la jeunesse Nazi pendant la seconde guerre mondiale. De fait, en tant que préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi de 1981 à 2005, Il était devenu un adulte libre de penser et d'agir au moment où il devait appliquer cette "Omerta religieuse". C’est lui qui était le plus haut responsable au sein de l’Église pour gérer ces cas de pédophilie et d'abus sexuels imputés à des ecclésiastiques.
Aux États-Unis, les avocats représentant des victimes d'actes pédophiles commis par des ecclésiastiques avaient d'ailleurs produit le fameux document "Crimen sollicitationis" pour dénoncer la loi du secret en vigueur dans l'Église catholique. Interrogé par la BBC, le père Tom Doyle, un expert du droit canon renvoyé du Vatican parce qu'il avait critiqué sa manière de gérer ces cas d'abus sexuels, va dans le même sens : il s'agit, selon lui, d'une politique explicite visant à enlever tout droit à la parole aux victimes.
Nous pensons que comme complice et initiateur de cette loi du silence lourd de conséquences désastreuses, Monsieur Joseph Ratzinger, n’a pas d’autre choix de donner sa démission à la direction de l’Église catholique au titre de Pape.
Andréa Richard, auteure de Au-delà de la religion.

Featured 3a50564c449e529492a0e331052cd0ef

Andréa Richard29 articles

  • 22 241

Andréa Richard, auteure de "Au-delà de la religion", Septentrion.

Trois-Rivières, Qc.

Andréa Richard finaliste pour le gala Arts Excellence de Trois-Rivières Nous avons le plaisir de vous informer que le dernier titre d’Andréa Richard, Au-delà de la religion, se retrouve finaliste pour la 11e édition de l’événement Arts Excellence de Trois-Rivières dans la catégorie "Littérature". Sous la présidence de monsieur Michel Kozlovsky, le jury a choisi, parmi les 64 dossiers reçus, les artistes et organismes culturels qui se sont démarqués par une réalisation ayant eu lieu au cours de la dernière année. "Ce choix du jury tout en soulignant mon humble apport à la vie culturelle de Trois-Rivières, contribue à l’atteinte de mon principal objectif : faire connaître à un public encore plus large l’existence d’une spiritualité laïque et libératrice, bien ancrée dans le présent, par opposition à la spiritualité du passé axée sur la mort. C’est l’éclosion d’une contre-culture que je préconise en révélant une spiritualité d’avant-garde, positive et incarnée dans la vie de tous les jours, une spiritualité favorisant les grandes valeurs humaines et universelles, une spiritualité englobant l’amour, l’amitié et la sexualité assumée, une spiritualité de la vie !" Mon livre Femme après le cloître : est l’objet d’un film en préparation. et un film documentaire sur ma vie et mes oeuvres, réalisé par Michel Nussbaumer, de Suisse, paraîtra en 2010.





Laissez un commentaire



2 commentaires

  • Archives de Vigile Répondre

    20 avril 2017

    Anréa a écrit:Ce texte canonique de 39 pages intitulé "Crimen Sollicitationis", c’est-à-dire "La sollicitation au crime" fut édictée par le pape Paul VI.
    Coeurtendre explique:Est-ce possible que vous vous ayez fait erreur de pape car en 1962 c'était le pape le Pape Jean XXIII, dans une audience accordée au secrétaire cardinal le plus éminent du Saint-Office le 16 mars 1962, a gracieusement approuvé et confirmé cette Instruction, en ordonnant aux responsables de l'observer et en veillant à ce qu'il soit observé dans tous les détails.Donné à Rome, du Bureau de la Sacrée Congrégation, le 16 mars 1962.
    Voici le lien ci-dessous...
    http://www.vatican.va/resources/resources_crimen-sollicitationis-1962_en.html

  • Jacques Bergeron Répondre

    17 décembre 2009

    Quand demanderons-nous la démission de tous ces pasteurs de religion «Chrétienne Protestante» qu'on a accusés des mêmes crimes? Quant exigerons-nous que tous les hypocrites,pasteurs, Rabins, Imam et autres individus qui se cachent sous le couvert d'autres religions, quand exigerons-nous,dis-je,la démission de tous ces gens,spécialement ceux qui interdisen aux femnes de s'instruire, qui les «flagellent» pour tout et pour rien,comme de vulgaires sanguinaires machistes,ces gens qui brûlent les Églises et les temples chrétiens, qui envoient leurs enfants au paradis en leur demandant de se sucider pour la cause religieuse et dictatoraile qu'ils professent? Quant exigerons-nous un meilleur comportement «moral» des femmes et des hommes qui nous entourent? Quand exigerons-nous la démission ou la disparition publique de gens qui s'exposent dans nos rues sous le couvert de manifestations qui blessent la morale des individus et de nos enfants par des comportements (exhibitions sexuelles) indignes de nos sociétés? Quand exigerons-nous plus de probité morale de nos dirigeants et de nos dirigeantes politiques qui, par leurs comportements scabreux, sont responsables des scandales mafieux de tout genre qui heurtent la morale de nos concitoyennes et de nos concitoyens?Alors,vous comprendrez, madame, qu'on ne peut vous suivre dans vos chemins «laïcistes» qui recherchent surtout la gloire d'un pays sans Dieu,un pays qui ne peut appeler un«chat,un chat, refusant d'utiliser le mot «moral», le remplaçant par le mot «éthique» qui ne veut rien dire. Tiens,si je vous disais que vous pratiquez une mauvaise éthique sociale en vous attaquant à plus précieux que vous pour notre société,qu'en diriez-vous? Joyeux Noël tout de même!