EDITORIAL

Sous le signe du quémandage

Ba358e35a2b48f0200e854b6ac9cc183

Chronique de Robert Laplante


Hydro-Québec est le générateur de notre souveraineté politique et économique




  • « L’adhésion compensatoire aux vertus du privé et les partis-pris dogmatiques pour la centralisation feront le reste : le Québec est de moins en moins libre de ses choix. Et c’est la détérioration programme des services publics qui en est devenu l’indicateur avancé.»

  • «  Le tandem Fitzgibbon/Sabia ne négligera rien pour mettre nos richesses au service des convoitises de tout le gratin des multinationales énergivores. Ils produiront de la richesse et des jobs de subalternes bien payés. Le Québec inc. se contentera des postes de gérant de succursales. Mais la planète sera plus verte, à en croire la rhétorique de la croissance verte. Le privé viendra au « secours » d’Hydro-Québec et d’une politique énergétique présentée comme un bar ouvert pour combler les appétits étrangers.»

  • « Il n’y a pas de plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Il n’y a pas de plus canadian qu’un Québécois qui minimise les pertes au point de ne plus être capable de voir où se trouve son intérêt vital.»



https://action-nationale.qc.ca/sous-le-signe-du-quemandage/


Featured cfda6886922167b278b238baf6037d5a

Robert Laplante173 articles

  • 163 004

Robert Laplante est un sociologue et un journaliste québécois. Il est le directeur de la revue nationaliste [L'Action nationale->http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Action_nationale]. Il dirige aussi l'Institut de recherche en économie contemporaine.

Patriote de l'année 2008 - [Allocution de Robert Laplante->http://www.action-nationale.qc.ca/index.php?option=com_content&task=view&id=752&Itemid=182]





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé