Réflexion personnelle

Pour ou contre le passeport vaccinal?

Argumentaire d'un internaute

Tribune libre

D’entrée de jeu, je voudrais dissiper toute confusion eu égard à ma position sur les mesures sanitaires, m’étant plié volontiers à la réception des deux doses vaccinales obligatoires.

Le débat de société, y compris au Québec, auquel les citoyens sont confrontés actuellement, tourne autour de la notion de liberté d’opinion. Selon Wikipédia,  « La liberté d’opinion consiste en la liberté de pensée associée à la liberté d’expression : elle permet à chacun de penser et d'exprimer ses pensées sans censure préalable, mais non sans sanctions, si cette liberté porte préjudice à quelqu'un. » 

Mais revenons à la question principale : pour ou contre le passeport vaccinal? D’abord, il est essentiel de préciser que le passeport vaccinal est étroitement lié à la vaccination en ce sens que l’un ne va pas sans l’autre. En effet, l’obtention du passeport vaccinal présuppose la réception des deux doses vaccinales. Conséquemment, les personnes qui choisissent de leur plein gré de ne pas être vaccinées pour quelque raison que ce soit sont astreintes à ne pas être accessibles à l’obtention d’un passeport vaccinal   

Parlons maintenant de la liberté d’opinion qui, selon Wikipédia, « permet à chacun de penser et d'exprimer ses pensées sans censure préalable, mais non sans sanctions, si cette liberté porte préjudice à quelqu'un. » À partir du moment où les personnes ayant reçu les deux doses vaccinales obligatoires sont immunisées contre la COVID-19, les personnes non-vaccinées sont-elles susceptibles de les contaminer? En principe, non.

Dans ces circonstances, les personnes non-vaccinées ne représentent plus un danger pour celles qui sont vaccinées Alors, pourquoi créer un passeport vaccinal? À mes yeux, j’y vois une seule raison valable, à savoir que le passeport vaccinal représente une sécurité pour ceux qui sont susceptibles de voyager en-dehors du pays.

En terminant, je vous propose d’écouter cet argumentaire de quelques minutes d’un internaute qui a tout au moins le mérite d’être appuyé par une logique pour le moins difficilement attaquable… À vous de juger!

https://www.facebook.com/gabrielthibert/posts/1908377462661489


Henri Marineau, Québec

 


Featured 19e390a78eaf9d290f5b6b4a1e389e83

Henri Marineau1647 articles

  • 1 150 782

Né dans le quartier Limoilou de Québec en 1947, Henri Marineau fait ses études classiques à l’Externat Classique Saint-Jean-Eudes entre 1959 et 1968. Il s’inscrit par la suite en linguistique à l’Université Laval où il obtient son baccalauréat et son diplôme de l’École Normale Supérieure en 1972. Cette année-là, il entre au Collège des Jésuites de Québec à titre de professeur de français et participe activement à la mise sur pied du Collège Saint-Charles-Garnier en 1984. Depuis lors, en plus de ses charges d’enseignement, M. Marineau occupe divers postes de responsabilités au sein de l’équipe du Collège Saint-Charles-Garnier entre autres, ceux de responsables des élèves, de directeur des services pédagogiques et de directeur général. Après une carrière de trente-et-un ans dans le monde de l’éducation, M. Marineau prend sa retraite en juin 2003. À partir de ce moment-là, il arpente la route des écritures qui le conduira sur des chemins aussi variés que la biographie, le roman, la satire, le théâtre, le conte, la poésie et la chronique. Pour en connaître davantage sur ses écrits, vous pouvez consulter son site personnel au www.henrimarineau.com





Laissez un commentaire



Aucun commentaire trouvé