Être réfugié est un état temporaire

Les 1,4 million d'Ukrainiens du Canada sont requis dans leur pays

pour défendre et puis rebâtir la mère-patrie

F6b91cd56cbe2f5e3185498a0e824095

Tribune libre

Idée maîtresse du texte : La place de tous les Ukrainiens du monde entier est en Ukraine. Là où on a besoin d'eux de façon pressante : dans la mère-patrie.


Il y a 1,4 million d'Ukrainiens résidents permanents au Canada. C'est leur devoir à tous de retourner dans leur pays:


1- pour défendre leur nation contre l'invasion russe


2- pour le rebâtir à la fin de la guerre


3- pour y amener toujours plus de volonté démocratique, de libertés et de principes occidentaux



Par ailleurs, il faut mettre fin à l'exode des Ukrainiens hors de leur pays (12 millions aux dernières nouvelles). Quelle est cette idée fort discutable de chercher à vider un pays qui a besoin de tous ses citoyens pour le défendre? C'est précisément ce que veulent les Russes pour en prendre possession et s'y installer, des villes désertées et abandonnées au pillage.


Il n'y a que quelques villes et quelques régions qui sont envahies. Les citoyens ukrainiens doivent tous demeurer au pays et affronter le danger courageusement comme la grande majorité d'entre eux le fait avec éclat et sens du sacrifice.


4- les hommes doivent défendre leur nation


5- les femmes doivent contribuer à l'effort de guerre


6- les civils des villes envahies doivent simplement être déplacés dans d'autres villes ukrainiennes éloignées des zones de guerre, pas être sortis du pays. Trop d'entre eux y verront la voie royale vers les pays riches pour profiter de tous leurs avantages et être pris en charge. La tentation de saisir l’occasion providentielle sera trop forte.


7- et en étant déplacés dans les villes adjacentes, dès la fin de la guerre, les Ukrainiens seront tout près de chez eux pour retourner rebâtir leurs villes sans tarder. On ne peut pas tout faire à leur place.


8- le Canada et les autres pays n’ont pas à accepter de réfugiés ukrainiens. Le devoir de tous les Ukrainiens est de défendre leur pays et de contribuer à l'effort de guerre. Il ne faut pas récompenser les couards et les lâches. Les valeureux Ukrainiens restés en place accomplissent des exploits d'héroïsme chaque jour. Ils ont besoin de tous les citoyens valides pour résister à l'envahisseur russe et le chasser de leur territoire.


9- la coalition occidentale des alliés est là pour fournir tout ce qu'il faut aux Ukrainiens pour se défendre et vaincre l'ennemi. Encore faut-il que les Ukrainiens eux-mêmes soient présents sur place pour le faire.


10- tous les Ukrainiens du monde entier ont le devoir de retourner dans leur pays natal pour le défendre contre l'ennemi et prêter main-forte aux leurs, pas de demeurer des spectateurs passifs scotchés aux réseaux de nouvelles


11- l'état de réfugié est par nature temporaire. Dès que la guerre s'arrête, ils doivent tous être renvoyés chez eux en nous exprimant de la reconnaissance pour les avoir aidés durant les temps durs.


Conclusion : La place de tous les Ukrainiens du monde entier est en Ukraine. Là où on a besoin d'eux de façon pressante : dans la mère-patrie.


 


Featured 08e89f9ca3ccd008612a57afbfe02420

Réjean Labrie669 articles

  • 1 191 441

Réjean Labrie est natif de Québec. Il a fait une partie de sa carrière dans la fonction publique provinciale.

Il tire la plus grande fierté d’être un enraciné de la 11ème génération en sol natal. Son élan nationaliste se porte sur la valorisation de la culture québécoise et sur la préservation de l'identité culturelle québécoise et de sa démographie historique.

Il se considère comme un simple citoyen libre-penseur sans ligne de parti à suivre ni carcan idéologique dont il se méfie comme des beaux parleurs de la bien-pensance officielle.

L'auteur se donne pour mission de pourfendre les tenants de la pensée unique, du politiquement correct, de la bien-pensance, toutes ces petites cliques élitistes qui méprisent le peuple.

L'icône d'identification montre les fortifications de Québec qui symbolisent notre caractère irréductible et notre résilience face à l'adversité.

Ses quelques 665 articles publiés en ligne ont été lus plus d'un million de fois par tous ceux qui ont voulu partager une réflexion s'étendant sur une période de plus de 12 ans. À preuve que l'intérêt pour une identité nationale québécoise affirmée ne se dément pas, quoi qu'on en dise.





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Réjean Labrie Répondre

    18 mai 2022


    Les Africains acceptés comme citoyens par l'Ukraine trahissent la confiance que la nation d'accueil a placé en eux en déguerpissant sans demander leur reste, au lieu de défendre leur nouvelle patrie avec les autres. Cela en dit long sur le peu de fiabilité de l'immigration tiers-mondiste.