La psychanalyse des Libéraux

Le PLQ est un frein au progrès du Québec

Tribune libre

Avec tout ce brouhaha de la cité, les étudiants, la charte, la commission Charbonneau. J'ai mal à mon Québec. Commençons avec les étudiants.
Ne sachant trop de quoi il est question à part des médias, je réfère à mon ancienne bibliothèque, je tombe sur : Société aliénée et société saine, Erich Fromm, 1953
-----
La psychanalyse de la société démontre que de nombreux conflits et névroses sont déterminés par les conditions culturelles dans lesquels vit l'individus. Les pays bien pourvus ne sont-ils pas ceux où le nombre des maladies mentales monte en flèche? (p.5)
Le point central qu'apporte Fromm est que la société n'est pas uniquement répressive mais aussi positive: celle de former des individus sains.(p.5)
L'homme est incapable de rester dans une position statique à cause de ses contradictions internes qui le poussent à chercher un équilibre, une harmonie nouvelle remplaçant l'harmonie primitive avec la nature. Ses besoins animaux étant satisfaits, ils font place à ses besoins humains. (p.40)
Pourrions-nous conclure que les libéraux de Charest, comme ceux de Trudeau dans le passé ,en exerçant une répression envers les étudiants durant leur protestation, les ont délibérément placé dans une situation de conflit primitive. Donc réaction plus primitive, au lieu de remplir leurs besoins humains pour en faire des individus sains!
Les libéraux sont un obstacle à l'évolution du Québec, ils ne veulent pas que nous évoluions comme nation!

Featured 0fb68f853d8b07f8d41103a5f24e12d4

Andrée Lajoie2 articles

  • 1 206

Professeure à la Faculté de droit et membre du Centre de recherche en droit public depuis 1968, Andrée Lajoie a fortement marqué la recherche juridique au Québec, au Canada et en Europe.





Laissez un commentaire



4 commentaires

  • Ouhgo (Hugues) St-Pierre Répondre

    18 février 2014

    Auteur de "La Nébuleuse" (éd. du Québécois), "Patrick Bourgeois, grâce à son indépendance, peut démontrer que Jean Charest est entouré d'un clique qui abuse les Québécois. Il a la possibilité de communiquer des informations que bien peu de gens peuvent révéler." (Quatrième de couverture de La Nébuleuse, petit voyage au coeur des relations non recommandables de Jean Charest.)
    And he rides again... prévoyons des bassesses pendant la campagne de libération du Québec: "On veut m'enlever mon passeport canadian!"

  • Marcel Haché Répondre

    18 février 2014

    Les libéraux sont un obstacle à l’évolution du Québec, ils ne veulent pas que nous évoluions comme nation !
    Bien dit. Et les plus forts en gueule parmi eux sont d'autant plus éloquents qu'ils sont élus par une plus ou moins grande minorité anglophone dans leurs comtés.
    Tôt ou tard, les indépendantistes seront mis devant cette évidence qu'ils devront ou prendre de front ou contourner ce petit électorat anti-québécois. Pour le moment,les indépendantistes contournent cet électorat avec succès.Mais il n'est plus requis de faire comme s'il n'existait pas. Le succès de la gang à Charest, c'est d'abord sur cette minorité qu'il s'est constitué.

  • Archives de Vigile Répondre

    17 février 2014

    Jean Charest n'a jamais été capable de dire quelque chose de réfléchit,de songé avec son coeur.Tout ce qu'il disait qui avait de l'allure lui était écris par d'autre.Lui il était fort dans les insultes et les moqueries c,est pour ça que les médias ont toujours dit qu'il était un bon débateur alors ils n'aurait jamais été capable d'écrire un mémoire pour se prononcer sur la charte.Il a même été trop lâche pour prendre une décision sur la commande qu'il avait donné à Bouchard & Taylor pour ne pas perdre des votes.
    A part servir ses amis libéraux qui lui graissait la patte et la caisse électoral du P.L.Q il n'a pas fait grand chose de bon et de positif pour le Québec et les Québécois.

  • François A. Lachapelle Répondre

    16 février 2014

    Devant le projet de Charte de la laïcité du Québec, Jean Charest est comme un aveugle qui ne veut pas voir. Comme est écrit la nouvelle dans Le Devoir du 15 février 2014, page A 2, je cite: « Québec doit justifier la nécessité d’une charte de la laïcité, dit Jean Charest. »
    Au lieu de trôner en « gérant d’estrade », quelle est sa contribution éclairante dans le présent débat ? A-t-il déposé un mémoire auprès de la Commission qui se penche sur le projet de loi 60 ? John James Charest ( son nom à son baptême ) a-t-il fait ses devoirs, quels sont les fruits de sa réflexion sur les valeurs de la société du Québec en ce début de XXIe siècle ?
    Les Québécois sont en droit de vérifier quelle est la puissance de pensée de John James Charest exprimée autrement que par des questions ou que par une loi 78, loi abusive. Cet homme est-il autre chose qu’un pommier stérile qui fleurit mais qui ne donne pas de fruits ?
    La démonstration de la nécessité d’une telle Charte se fait actuellement sous nos yeux, donc sous les siens aussi. Depuis le mois de septembre 2013 plus particulièrement, il s’est produit des milliers de pages de réflexions, des milliers de minutes de vidéos et de conférences qui représentent une somme d’études immense et pertinente.
    D’une part, il y a les nombreux écrits, analyses et témoignages préparés par des milliers de citoyens. Ces écrits sont disponibles via les journaux, par exemple l’automne dernier, Me Jean Allaire, fondateur de l’ADQ, a apprécié la religion de l’Islam comme étant une religion violente, les sites internet comme vigile.net, postedeveille.ca, météopolitique, via youtube avec des dizaines de vidéos préparés par Me André Sirois, Aldo Sterone, des Québécois. Il existe des dizaines de vidéos sur youtube qui parlent et montrent les graves motifs d’inquiétude venant de l’Islam politique, extrémiste et barbare.
    À titre d’exemple, les vidéos sur youtube d’Anne-Marie Delcambre sont une source d’informations puissantes sur l’islam. Madame Delcambre est Docteur de troisième cycle de l'Université Paris-IV en études islamiques, docteur d'État en droit et agrégée d'arabe classique, Anne-Marie Delcambre a été professeur d'arabe au lycée Louis-le-Grand et a participé à la rédaction d'articles dans l’Encyclopædia of Islam.
    John James Charest a-t-il lu quelques livres de la Québécoise d’origine algérienne, Djemila Benhabib ? JJ Charest connaît-il Anne-Marie Delcambre ? JJ Charest a-t-il lu le livre « Gouverner au nom d’Allah » du romancier algérien Boualem Sansal ?
    En plus de l’Islam, et probablement d’une plus grande urgence pour tout le Québec, le projet de Charte de la laïcité du Québec, projet de loi 60, a le mérite de mettre à jour toute la question des valeurs prioritaires que les Québécois veulent voir écrite et proclamer dans une Charte. Pourquoi étoufferions-nous cet élan de dignité et d’identité retrouvées ?