Le Moulin à paroles vu de Toronto

Chronique de Marie-Hélène Morot-Sir

Voici un texte particuliérement émouvant que je viens de lire dans le Devoir, et que je me permets de vous faire partager à tous, pour le cas où vous n'auriez pas eu l'occasion de le voir .. La conclusion de Monsieur Bernard Gilbert est un remerciement aux organisateurs et à tous les acteurs de ce Moulin à Paroles, particulièrement revalorisant et encourageant, reflétant réellement ce que tant de monde en a pensé ..

Bernard Gilbert, Sainte-Pétronille, le 12 septembre 2009
Édition du mardi 15 septembre 2009
"Petit gars de Québec, qui habite l'île d'Orléans, je suis à Toronto en ce samedi soir. Je regarde et écoute passionnément le Moulin à paroles sur Internet. Une femme lit Le Tombeau des rois, d'Anne Hébert. Un moment extraordinaire, comme tant d'autres depuis quelques heures! Après, on lit Duplessis, Guèvremont, Gélinas, Richler, Jean Narrache, Jean Lesage, Borduas, Gauvreau, Kerouac! Tant d'autres venant des siècles qui ont précédé jusqu'à aujourd'hui. Peu de femmes, malheureusement, mais ça, c'est une autre histoire.
Merci Vox et Canoë, qui «streament» le signal sur le Web. Le kiosque où ils sont rassemblés est si près de là où la bataille a eu lieu il y a 250 ans. Alors que moi je suis au coeur du Canadian Financial District. L'ironie est une vertu fascinante. Le symbole lance mon cerveau dans toutes sortes de circonvolutions.
«Où en sommes-nous avec la souveraineté?», me dis-je. Je ne sais pas trop quoi répondre... «De toute façon, je crois que nous sommes mûrs pour la souveraineté. Absolument... J'y crois depuis presque 40 ans. La première fois que j'ai voté, c'était en 1976. René Lévesque est devenu premier ministre... Je suis tellement convaincu que nous devrions être un pays.»
Voilà... C'est dit. J'écoute le Moulin à paroles... Dalpé lit Trudeau dans Cité libre. Lorraine Côté lit Françoise Loranger. Benoit Bouchard lit Jean Lesage. On dira ce qu'on voudra, tout ça est infiniment mieux qu'une reconstitution de bataille."

Featured 9f80857c4f8cb8374a10579d275de8ea

Marie-Hélène Morot-Sir151 articles

  • 276 391

Auteur de livres historiques : 1608-2008 Quatre cents hivers, autant d’étés ; Le lys, la rose et la feuille d’érable ; Au cœur de la Nouvelle France - tome I - De Champlain à la grand paix de Montréal ; Au cœur de la Nouvelle France - tome II - Des bords du Saint Laurent au golfe du Mexique ; Au cœur de la Nouvelle France - tome III - Les Amérindiens, ce peuple libre autrefois, qu'est-il devenu? ; Le Canada de A à Z au temps de la Nouvelle France ; De lettres en lettres, année 1912 ; De lettres en lettres, année 1925 ; Un vent étranger souffla sur le Nistakinan août 2018. "Les Femmes à l'ombre del'Histoire" janvier 2020   lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=evnVbdtlyYA

 

 

 





Laissez un commentaire



1 commentaire

  • Archives de Vigile Répondre

    16 septembre 2009

    Madame Morot-Sir,
    En vous lisant, à chaque fois, je n’ai qu’un regret, c’est que vous ne viviez pas sur nos terres. Il est cependant vrai qu’étant éloignée, vous n’avez pas, devant vos yeux, l’arbre qui cache souvent la forêt. J’avais lu ce texte en provenance de Toronto mais je vous remercie de nous le rappeler et d’en offrir la lecture à ceux qui l’ignoraient.
    Vos lettres, trop rares mais empreintes d’une grande sensibilité et de clairvoyance offrent un point de vue qui peut quelquefois nous échapper.
    Je me permets de suggérer à ceux qui vous lisent d’aller voir sur le site de votre éditeur. Deux ouvrages sont d’ailleurs reliés au Québec. Dans les prochains jours je vais tenter de me les procurer dans nos librairies.
    Au plaisir de vous lire,
    Ivan Parent

    http://www.publibook.com/boutique2006/auteur.php?auteur=4224